Lechté Mãnouches (les derniers Manouches)


Les Sinté sont un groupe ethnique tsigane des pays de l'ouest de l'Europe ayant été déportés et en grande partie exterminés par les nazis, à l'instar d'autres groupes de Tsiganes dont ils partagent l'origine indienne.


Les Sinté vivant en France, principalement en Alsace, sont appelés les « Manouches ». Ils parlent une forme de ronani appelée « romenés ». Il s’agit d'un dialecte romano germanisé. Les premiers indices d'une présence de ce groupe tsigane en zone germanophone datent du XVe siècle. Il s'agissait de réfugiés de l'esclavage issus de l'Europe du sud-est, qui se sont installés dans de nombreux pays européens en raison de l’invasion ottomane dans les Balkans.


Les Sinté ont acquis une autonomie culturelle considérable, malgré une immense pression d'adaptation depuis des siècles. Ils parlent souvent encore leur propre langue et conservent également de nombreuses coutumes et normes légales en partie originaires de leurs racines indiennes.


Suite à une déclaration d’insalubrité, les tziganes sédentarisés sur les terrains du Polygone (Strasbourg/Neuhof) sont relogés dans le cadre d’un programme de réhabilitation du quartier. On arrive aujourd’hui à la dernière phase de l’opération de relogement dont le terme sera l'année 2018. Au terme de cette dernière tranche les derniers manouches intègreront leurs logements en « dur » marquant ainsi une étape supplémentaire et peut-être finale dans leur sédentarisation.

Using Format